Distribution

Avec Frank DEBEAUD et Juliette DUFOUR.

Note de mise en scène

Martin Luther King a été assassiné le 4 avril 1968. Quarante ans après, l’action de son message est plus que jamais présente dans la société américaine qui a élu Barak Obama à la présidence des Etats-Unis. Mais que connaissons nous de lui, de ce qui l’a porté pendant toutes ces années de lutte et de tribulations ?
Son livre « La force d’aimer », écrit en 1963, est un vibrant plaidoyer pour la paix et l’amour entre les hommes. Il nous invite à entrer dans la force de la pensée qui l’a habité pendant ces années éprouvantes de combat, pensée qu’il puise aux sources de sa foi chrétienne.
Le souffle présent dans ce livre, manifesté en action dans sa lutte non violente contre la ségrégation, pour la justice sociale est ce qui nous a inspiré pour l’élaboration de ce spectacle aux différentes formes ; jeu théâtral, danse et chant.
Le souffle d'une parole, le cri d'un homme qui nous interpelle jusque dans l’intimité de notre être.
Frank Debeaud

L'équipe

Frank DEBEAUD - Metteur en scène
Juliette DUFOUR - Chorégraphe
Sophie ROVILLON - Coach vocal
Patricia FILON - Traduction
Stéphane FILON - Musique et effets sonores
Jessica GERACI - Costumière
Jean Claude BANSEPT - Régisseur son

Renseignements, programmation, dossier de presse :
contact@letlp.fr - 06 51 84 29 95

Extraits du livre d'or

«Très émue par cette représentation, les larmes au bord des yeux et du cœur car nous sommes encore aujourd’hui concerné par les injustices de discrimination. Merci pour ce merveilleux moment, vous êtes formidables de vérité et de bonté.»

«Merci à vous. On devient meilleur.»

«…merci de ces appels au dépassement, tenace, enraciné, amoureux…»

«Merci du fond du cœur. J’ai reçu votre spectacle comme un cadeau de Dieu…»

«Très beau spectacle. BRAVO à votre équipe, nous avons besoin de vous pour nous réveiller…»…

Représentations

...

vendredi 14 novembre 2008

Barak OBAMA rend hommage à Martin Luther King

Le dimanche 20 janvier 2008, veille du "Martin Luther King day" (jour férié aux Etats Unis) Barak Obama a prononcé un discours en hommage à Martin Luther King dans l'église Baptiste Ebenezer à Atlanta. Eglise où King et son père, Martin Luther King Sénior furent pasteurs.

Il a comparé l'action de Martin Luther King à celle de Josué, le personnage biblique.
Son peuple ne pouvant vaincre la ville de Jéricho par la force reçu le commandement de Dieu de se lever ensemble et de marcher autour de la ville et après sept jours de crier au son de la corne. Cette action fit tomber les murs de la ville.

"King a inspiré par des paroles non de colère, mais d'urgence qui sont toujours d'actualité". Et ce sont ces paroles qui ont rassemblé dans l'unité, cette unité condition de la victoire. Et Barak Obama reprend le flambeau "Si assez d'américains avaient conscience de l'injustice ; s'il se réunissaient, Nord et Sud, riches et pauvres, chrétiens et juifs, alors peut être que ce mur s'écroulerait, et la justice coulerait comme de l'eau, et la vertu comme un flot puissant."

1 commentaire:

Sky Tiger a dit…

Et ce même Barack Obama sera investi comme Président des Etats-Unis d'Amérique le même 20 janvier 2009, jour de Martin Luther King...

Quel symbole tout de même.

Béni soit cet homme !